Sommaire

Nécrologie
En mémoire de Gilles Dostaler (1946-2011)
Gilles Bourque, Bernard Élie, Robert Nadeau, Jean-Marc Piotte, Stéphane Pallage

Articles

Une méthode de réconciliation des données d’enquêtes pour évaluer la dynamique spatiale de l’emploi au Canada, 1987-2008 : application à l’Enquête sur la population active (EPA)
Jean Dubé

Comment mesurer la compétitivité structurelle des pays dans les équations d’exportation?
Raphaël Chiappini

Quelle démocratisation de l’enseignement secondaire français face à l’expansion des scolarités?
Stéphane Hlaimi, Fréderic Salladarré

L’économique en perspective

Quelle trajectoire macroéconomique adoptée par l’Argentine depuis la crise de 2001 ? Enjeux et limites de la stratégie actuelle
Jonathan Marie

Une méthode de réconciliation des données d’enquêtes pour évaluer la dynamique spatiale de l’emploi au Canada, 1987-2008 : application à l’Enquête sur la population active (EPA)

Jean DUBÉ
Département Sociétés, Territoires et Développement
Université du Québec à Rimouski (UQAR)
jean_dube@uqar.qc.ca

Résumé – Cet article présente une application d’une méthode d’estimation de la répartition spatiale et temporelle de l’emploi régional au Canada. La méthode de minimisation de l’entropie croisée permet de réconcilier des données régionales qui sont, a priori, divergentes des totaux agrégés. À partir des données d’emploi provenant de l’Enquête sur la population active en fonction des régions économiques et des secteurs productifs, des matrices (rectangulaires) de répartitions spatiales de l’emploi sont obtenues pour l’ensemble des années disponibles (1987-2008). L’article montre comment il est possible de réconcilier les données d’enquêtes faisant état de règles d’arrondis et de règles de divulgation dans le but d’obtenir une source de données spatio-temporelle permettant d’utiliser, au meilleur des connaissances, des données incomplètes.

Abstract –  A Method for Adjusting Survey Data to Estimate the Regional Dynamics of Employment, Canada 1987-2008: Application to the Labour Force Survey (LFS). This paper presents an application of an estimation method for calculating coherent spatial employment distributions for Canada over time. The cross-entropy minimization method allows for data reconciliation when disaggregation causes divergence in total distributions. Using Statistics Canada Labour Force Survey data by economic region and industry class, spatial employment distribution (rectangular) matrices were obtained over the entire time period (1987-2008). The paper proposes a procedure for reconciling survey data in cases where confidentiality and rounding rules are applied in order to obtain a coherent spatial-temporal data set even where the original data are incomplete.

Haut de page ]

Comment mesurer la compétitivité structurelle des pays dans les équations d’exportation?

Raphaël CHIAPPINI
Université Bordeaux IV-Montesquieu,
Laboratoire de Recherche en Économie et Finance Internationales (LAREFI),
raphael.chiappini@u-bordeaux4.fr

Résumé – Cet article étudie l’impact de l’introduction d’une mesure élargie de la compétitivité structurelle dans les équations d’exportation tirées du modèle d’Armington (1969). À partir d’un modèle en panel composé de 11 pays de la zone euro sur la période 1996-2008 et d’un indicateur de compétitivité globale, nous montrons que la compétitivité structurelle ne peut se résumer au seul facteur innovation. Nous montrons, en outre, que la prise en compte de facteurs de développement financier, de développement humain, d’efficacité des entreprises et d’infrastructure des pays considérés permet une meilleure modélisation des équations d’exportation. Cette étude apporte donc un nouvel éclairage sur les différences de performances commerciales au sein de la zone euro grâce à une mesure plus élargie de la compétitivité structurelle. Il est notamment souligné que la surperformance allemande provient d’une compétitivité-coût accrue conjuguée à des produits innovants mais également d’une politique fiscale avantageuse et d’une plus grande facilité d’accès au crédit pour les entreprises.

Abstract – – This paper investigates the use of a widened measure of non-price competitiveness in the exports’ equations of Armington (1969). We use a panel data analysis using annual data for 11 European countries and focus on a global competitiveness indicator. Our results show that the non-price competitiveness can’t be measured only by a proxy of innovation. Therefore, we also show that non-price competitiveness is also reflected with other factors like financial and human development, firm effectiveness and countries’ infrastructure. Our study allows a better understanding of discrepancies among European countries exports’ performances. We finally show that the German export performance is mainly due to a better cost-competitiveness, to innovative products, to a lower tax burden and to a better credit access for German firms.

Haut de page ]

Quelle démocratisation de l’enseignement secondaire français face à l’expansion des scolarités?

Stéphane HLAIMI
Université de Manchester
Université Aix Marseille II
hlaimi@gmail.com
Fréderic SALLADARRÉ
CREM-CNRSLEMNA
Université de Rennes 1
frederic.salladarre@univ-rennes1.fr

Résumé – Cet article part du constat d’une démocratisation scolaire en France durant les deux dernières décennies pour proposer un éclairage sur les déterminants individuels et familiaux des parcours scolaires menant au baccalauréat. Les résultats suggèrent que les aspirations familiales influencent positivement l’obtention du bac général. En outre, les mauvaises performances scolaires amènent les familles à accorder plus d’importance à la réussite dans l’enseignement supérieur pour accéder à l’emploi. Dès lors, les itinéraires scolaires peuvent être vus comme la résultante des interactions entre les structures institutionnelles et les arbitrages faits par les individus. Toutefois, les investissements familiaux contrecarrent peu la reproduction sociale des différentes trajectoires scolaires..

Abstract – From a statistical observation of school democratization during the past two decades in France, this paper explores the determinants of school choices. The results suggest that family aspirations positively affect the general track. Moreover, lower school performances lead families to give more importance to the success in higher education. Accordingly, school tracks can be seen as the result of interactions between institutional settings and individual trade-offs. However, the family investment only weakly hinders little social reproduction of educational trajectories

Haut de page ]

Quelle trajectoire macroéconomique adoptée par l’Argentine depuis la crise de 2001 ? Enjeux et limites de la stratégie actuelle

Jonathan MARIE
Laboratoire d’Économie Dionysien
Université Paris 8
jonathanmarie@yahoo.fr

Résumé – L’article a un double objectif. Premièrement, présenter le spectaculaire redressement économique argentin observé depuis la crise monétaire qui a frappé le pays lors des années 2001-2002. Deuxièmement, montrer que les termes du conflit de répartition se sont nettement renforcés dans cette économie. Le conflit de répartition se définit comme l’opposition entre travailleurs et détenteurs du capital sur le partage de la valeur ajoutée. Dans une optique postkeynésien, c’est ce conflit qui génère le processus inflationniste. Nous remarquons que l’évolution des termes du conflit de répartition a favorisé la croissance économique, mais nous observons aussi que sur la période la plus récente, cette évolution fait craindre une augmentation très importante de l’inflation. Afin d’éviter ce phénomène, et sans remettre en question le dynamisme de la croissance économique, il apparaît nécessaire que l’investissement productif se développe de façon beaucoup plus importante. Il semble donc indispensable que la politique économique amenée à être poursuivie les prochaines années soit clairement définie à l’occasion des élections présidentielles d’octobre 2011.

Abstract –

Haut de page ]