Chapitre 10 – Les marges et la prise de décision


Objectifs du chapitre

Note aux enseignants : Pour obtenir la comparaison des objectifs de connaissance des 4e et 5e éditions, cliquez ici.

Objectif 1 : Définir divers types de marges
La marge d’un objet est la différence entre le revenu tiré de cet objet et son coût. L’objet peut être un produit, un service, un atelier, une division, etc. De plus, on peut, selon les besoins, prendre en considération seulement certains types de coûts, par exemple les coûts variables, ou tous les coûts se rapportant à l’objet.

Objectif 2 : Expliquer la notion de marge sur coûts variables
La marge sur coûts variables correspond au revenu variable tiré d’un objet, déduction faite de l’ensemble des coûts variables qui s’y rattachent. il existe diverses marges sur coûts variables. La marge à la fabrication d’un produit est le prix de vente du produit, déduction faite des coûts variables de fabrication de ce produit. La marge à la distribution d’un produit est le prix de vente du produit, déduction faite de l’ensemble des coûts variables de fabrication et de distribution. Les diverses marges sur coûts variables permettent d’attirer l’attention des gestionnaires sur les prix et sur l’ensemble des éléments de coûts variables de fabrication et de distribution, sur lesquels ils peuvent agir à court terme.

Objectif 3 : Expliquer la notion de marge nette
La marge nette d’un objet correspond aux revenus tirés de l’objet, déduction faite de l’ensemble des coûts qui lui sont propres. Ce concept est utile notamment pour analyser la contribution d’une unité d’exploitation à la rentabilité de l’entreprise.

Objectif 4 : Expliquer la notion de marge par unité d’un facteur de production
La marge par unité d’un facteur de production correspond généralement à la marge sur coûts variables, divisée par le nombre d’unités requises du facteur de production. Lorsque les ressources en production d’une entreprise sont limitées, il est essentiel de connaître la marge unitaire de ces ressources pour optimiser le plan de production.

Objectif 5 : Décrire la méthode des coûts variables
La méthode des coûts variables permet de mettre en évidence les coûts variables et plusieurs marges sur coûts variables à partir de résultats historiques. Selon cette méthode, la comptabilisation des stocks peut avoir un impact sur les résultats d’exploitation, car les coûts fixes d’une période, notamment les coûts de fabrication, sont assumés par les produits vendus et non par les produits fabriqués.

Objectif 6 : Décrire la méthode des coûts spécifiques
la méthode des coûts spécifiques consiste à dégage, dans la présentation des résultats, tous les coûts engagés par un objet de coût, puis à calculer la marge nette de cet objet. Il est particulièrement pertinent de recourir à cette méthode lorsqu’on souhaite évaluer la rentabilité de différentes unités d’exploitation. La méthode des coûts spécifiques débouche sur la comptabilité par centres de responsabilité .

Objectif 7 : Présenter la comptabilité par centres de responsabilité
la comptabilité par centres de responsabilité est un prolongement de la comptabilité par centres de coûts, qui prend en compte les revenus et, parfois, les investissements spécifiques. Elle consiste à rattacher aux unités administratives les coûts et les revenus qui leur sont propres. Elle permet de calculer le rendement de chacun des centres de responsabilité.

Objectif 8 : Expliquer l’utilisation des marges dans un contexte de prise de décision d’exploitation
la présentation des calculs de marges doit être adaptée en fonction des besoins d’information liés aux différentes décisions que l’entreprise aura à prendre en cours d’exploitation.


Exercices

Pour les équivalences des exercices entre les 4e et 5e éditions, cliquez ici. Les exercices proposés dans le présent complément Web ont été répartis en trois niveaux de difficulté, soit :

a – appliqué
b – bonifié
c – complexe




Capsules vidéo

 

 

 

 

CAPSULE VIDÉO 10.1 – Entre produits frais et non périssables, la gestion de la marge diffère
Monsieur Yvan Joyal, directeur principal – Finances chez Sobeys, fait mention des éléments qui distinguent le processus de gestion de la marge des produits non périssables de celle des produits frais.

CAPSULE VIDÉO 10.2 – L’utilisation de la marge nette chez Sobeys
Dans quelles situations la notion de marge nette est-elle utilisée chez Sobeys Québec? Monsieur Joyal apporte réponse à cette question.

CAPSULE VIDÉO 10.3 – Distinction du coût de revient – marque maison c. grandes marques
Le mode de gestion et d’analyse du coût de revient des produits de la marque maison Compliments varie de celui des produits de grandes marques reconnues à l’échelle nationale. Monsieur Joyal traite de cette distinction.

CAPSULE VIDÉO 10.4 – Rôle des comptables et marketing
Monsieur Joyal explique dans quelle mesure le rôle des comptables relève de la collaboration des responsables du marketing chez Sobeys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *