Chapitre 14 – La gestion de la trésorerie


Objectifs du chapitre

Note aux enseignants : Pour obtenir la comparaison des objectifs de connaissance des 4e et 5e éditions, cliquez ici

Objectif 1 : Comprendre la gestion de la trésorerie
La gestion de la trésorerie consiste à planifier et à contrôler les flux monétaires. Elle vise à maintenir un niveau de liquidités optimal, c’est-à-dire suffisamment élevé pour réduire au minimum le risque d’insolvabilité et suffisamment bas pour que tout excédent soit placé pour obtenir un revenu. Dans toutes les entreprises, les flux de trésorerie comportent deux cycles: un cycle court lié à l’exploitation et au FDR, et un cycle long lié aux investissements monétaires grâce à ses activités d’exploitation.

Objectif 2 : Définir le fonds de roulement et ses éléments
par définition, le FDR est la somme des disponibilités, moins les exigibilités. Le FDR correspond à la valeur des stocks, à laquelle on ajoute la valeur des comptes clients et de laquelle on soustrait la valeur des comptes fournisseurs. Le cycle d’exploitation correspond au délai d’écoulement des stocks, auquel on ajoute le délai de recouvrement des comptes clients et duquel on soustrait le délai de paiement des comptes fournisseurs. Le cycle d’exploitation se traduit par l’augmentation du FDR.

Objectif 3 : Expliquer en quoi consiste la gestion du fonds de roulement
La gestion du FDR touche les éléments qui influent sur la trésorerie et varient quotidiennement : les stocks, les comptes clients, les comptes fournisseurs et la marge de crédit. Pour suivre la performance du FDR, on utilise souvent les deux ratios suivants: le ratio du FDR ou ratio de solvabilité à court terme, et le ratio de la trésorerie. Le suivi des stocks se fait à l’aide du taux de rotation des stocks et de l’indicateur de la période d’écoulement des stocks. Le suivi des comptes clients se fait à l’aide du taux de rotation des comptes clients et de l’indicateur du délai de recouvrement des comptes clients. Le suivi des comptes fournisseurs se fait à l’aide du taux de rotation des comptes fournisseurs et de l’indicateur du délai de paiement des comptes fournisseurs. Le suivi de la marge de crédit se fait en fonction d’un pourcentage des comptes clients et de la valeur des stocks.

Objectif 4 : Utiliser un budget de caisse
Le budget de caisse est un tableau qui reprend l’ensemble des rentrées et des stocks de fonds, selon la nature des postes. Il doit être établi mensuellement et même parfois hebdomadairement. Établi mensuellement, il permet de prévoir et de suivre le solde en caisse à la fin de chaque mois et, le cas échéant, de prendre les mesures nécessaires pour équilibrer les flux de trésorerie en utilisant la marge de crédit et faire fructifier les surplus d’encaisse en effectuant des placements à court terme.

Objectif 5 : Comprendre les rapports entre trésorerie et rentabilité
Une entreprise ne peut pas vivre sans encaisse. Toute organisation à but lucratif doit réaliser un bénéfice pour rémunérer le capital et doit en tout temps demeurer solvable. Tout organisme sans but lucratif doit garder un budget équilibré et rester solvable en tout temps. L’équilibre des produits et des charges ne garantit pas à lui seul l’équilibre de la trésorerie. Lorsqu’on planifie l’équilibre de la trésorerie, il faut aussi prévoir le risque que les projets présentent en matière de flux de trésorerie. Il faut souvent arriver à un compromis entre un rendement accru et une trésorerie plus fragile ou, à l’inverse, entre un rendement moindre et une trésorerie plus solide.


Exercices

Pour les équivalences des exercices entre les 4e et 5e éditions, cliquez ici. Les exercices proposés dans le présent complément Web ont été répartis en trois niveaux de difficulté, soit :

a – appliqué
b – bonifié
c – complexe


  • Exercice 14B.1
    (à venir)
  • Exercice 14B.2
    (à venir)
  • Exercice 14B.3
    (format PDF – sans solution)
  • Exercice 14B.4
    (format PDF – avec solution)
  • Exercice 14B.5
    (format PDF – avec solution)
  • Exercice 14B.6
    (format PDF – avec solution)
  • Exercice 14B.7
    (format PDF – avec solution)
  • Exercice 14B.8
    (à venir)
  • Exercice 14B.9
    (à venir)
  • Exercice 14B.10
    (à venir)
  • Exercice 14B.11 
    (à venir)
  • Exercice 14B.12 
    (à venir)
  • Exercice 14B.13 
    (format PDF – sans solution)

  • Exercice 14C.1
    (format PDF– avec solution)
  • Exercice 14C.2
    (format PDF– avec solution)
  • Exercice 14C.3
    (format PDF – sans solution)
  • Exercice 14C.4
    (à venir)
  • Exercice 14C.5
    (à venir)
  • Exercice 14C.6
    (à venir)
  • Exercice 14C.7
    (à venir)
  • Exercice 14C.8
    (à venir)
  • Exercice 14C.9
    (à venir)
  • Exercice 14C.10 
    (format PDF – sans solution)
  • Exercice 14C.11 
    (à venir)
  • Exercice 14C.12 
    (format PDF – sans solution)

Capsules vidéo

 

 

 


CAPSULE VIDÉO 14.1 – Gestion des flux de trésorerie dans une entreprise saisonnière

Monsieur Mario Boisvert, directeur général de la Station touristique Val Saint-Côme, insiste sur l’importance d ela gsetion des flux de trésorerie dans une entreprise saisonnière.

CAPSULE VIDÉO 14.2 – Revenus hors saison
Monsieur Boisvert suggère quelques moyens de générer des entrées d’argent hors saison.

CAPSULE VIDÉO 14.3 – Déboursés hors saison
Monsieur Boisvert aborde le financement des déboursés hors saison.
[prof]

CAPSULE VIDÉO 14.4 – Fluctuations de revenus au quotidien
En saison, comment arrive-t-on à gérer les fluctuations importantes de revenus d’une journée à l’autre, d’une semaine à l’autre? Monsieur Boisvert répond aisément à ces questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *