Pensée critique et motivation : les deux leçons d’un Forum

La plus value d’un outil technopédagogique se mesure à l’apprentissage qu’il permet. Et ce, grâce à un scénario pédagogique adéquat et motivant. Description d’une utilisation exemplaire d’un forum de discussion dans un cours de niveau maîtrise.
Marie-Agnès Parmentier, professeure adjointe au Service de l’enseignement, a créé et enseigné à l’automne 2011 le cours « Consommation, Médias et Culture participative ». Un des objectifs du cours était de faire vivre aux étudiants une expérience de culture participative sur le Web. L’idée était de tabler sur l’intelligence collective des étudiants pour leur faire découvrir comment les média sociaux peuvent participer à leurs réflexions théoriques. Pour mener à bien cette activité, la professeure a choisi le forum de discussion.

Le projet
En lien avec la réalisation de leur travail final, chaque équipe doit, à tour de rôle, soumettre sur le forum de la classe une question pour la semaine. Elle doit exposer un problème sur lequel elle butte dans la réalisation de son travail. Les autres étudiants en discutent et tentent d’y répondre. L’idée est de profiter de la contribution de tous pour avancer.
Les membres de l’équipe qui soumettent la question doivent animer et modérer le forum pour qu’un vrai débat ait lieu. Lors de la séance suivante, l’équipe responsable du forum présente un résumé des échanges et explique ce qu’elle en a tiré.

Le rôle de l’enseignante
L’enseignante a un rôle de guide et de motivateur dans le projet. Elle intervient rarement sur le Forum, mais le suit attentivement tous les deux jours en moyenne. En début de session, elle s’assure, cependant, de la bonne participation des étudiants et, en fin de session, elle relance les échanges lorsqu’ils s’essoufflent.
Ses interventions se limitent, le plus souvent, à l’indication de références qui pourraient aider les étudiants. Cependant, elle revient régulièrement en classe sur les échanges qui ont eu lieu sur le forum, soit pour répondre aux questions, soit pour renforcer certains points
L’assistante du cours suit aussi les forums et effectue une première évaluation de la participation des étudiants en ligne.

L’évaluation
Les étudiants sont évalués à la fois sur la question de la semaine qu’ils posent, sur leur habiletés de modérateur et sur leur réponse aux questions de la semaine des autres équipes. L’évaluation est aussi à la fois quantitative, combien de fois ils participent par semaine, et qualitative, quelle est la qualité de leur participation.Le forum est une mesure de la participation des étudiants au même titre que la participation en classe. Les points de participation sont répartis entre les deux.

L’apprentissage
Les étudiants étaient très inquiets du mandat final à réaliser au début de la session. Le fait de réfléchir à leur travail dès le début de la session à travers les discussions sur le forum a contribué à rendre la tâche plus abordable. L’enseignante pense que la qualité des travaux finaux a été améliorée de ce fait, même si elle n’a pas de point de comparaison.
Autre effet intéressant, à la fin de la session, les étudiants connaissaient les sujets des travaux de leurs collègues et, comme ils y avaient contribué dans la discussion, ils avaient des attentes positives face à ceux-ci. Chacune équipe devait présenter son travail au reste de la classe. Les questions échangées entre les étudiants étaient de grande qualité, car ils connaissaient les projets et étaient curieux des résultats.

Les leçons à en tirer
En résumé, voici cinq facteurs de succès de ce projet qui sont autant de leçons à en tirer :

  • L’intégration : « J’avais conçu le cours pour que tout s’imbrique ». La question de la semaine est en lien avec le travail de session et les étudiants voient immédiatement l’utilité du projet sur le forum de discussion.
  • La motivation : La professeure est plus attentive au forum durant les premières semaines et les dernières semaines pour relancer les discussions et stimuler la motivation des étudiants. Les étudiants sont plus motivés à connaître les résultats des travaux des autres.
  • La réflexion sur l’apprentissage : Chaque séance les étudiants doivent résumer les échanges sur le Forum, ceci leur permet de prendre du recul et de faire la synthèse de ce qu’ils ont appris avec cette activité. En outre, ils sont obligés de planifier leur travail, surtout la semaine où ils posent leur question sur le Forum.
  • La pensée critique : La confrontation naît de la collaboration forge des éléments de pensée critique.
  • La participation : Comme le dit la professeure, le Forum… « au moins, cela créée un autre espace pour les gens plus timides ».

Pour aller plus loin
Écoutez l’interview avec Marie-Agnès Parmentier pour en savoir plus sur cette initiative.

Ce contenu a été publié dans Bonnes pratiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *