La science au service de la pratique

La Chaire internationale CMA d’étude des processus d’affaires

Comptant plus de 4 000 employés de plus de 40 nationalités et présentant une vingtaine de spectacles simultanément à travers le monde, le Cirque du Soleil déploie sa force créatrice au-delà de toutes les frontières. Outre ses activités d’affaires dérivées des spectacles, le Cirque du Soleil souhaite étendre son talent créatif à d’autres sphères d’activités. Avec une contribution de 20 000$, l’entreprise est devenue un parrain de la Chaire internationale CMA d’étude des processus d’affaires dont la mission est de documenter, d’analyser et de communiquer les meilleures stratégies en matière de processus d’affaires à l’échelle internationale.

Une nouvelle chaire de recherche du Canada pour de meilleures pratiques en gestion stratégique en contexte pluraliste

Alors que la plupart des modèles de gestion stratégique ont été conçus pour des organisations avec une structure hiérarchique précise et une concentration de pouvoir et d’expertise au sommet, comment gère-t-on dans les contextes où ces postulats traditionnels sont remis en question? Sous la direction de la professeure en management, Ann Langley, la Chaire de recherche du Canada en gestion stratégique en contexte pluraliste a été créée en 2008 pour répondre à cette question en poursuivant des recherches sur les processus et pratiques stratégiques pertinentes aux organisations dites pluralistes.

À un moment où les organisations emploient de plus en plus de professionnels, où elles font face à de plus en plus d’enjeux sociaux et environnementaux et où les frontières deviennent plus fluides, HEC Montréal participera à une meilleure compréhension de la gestion stratégique grâce à une contribution de 1,4 million de dollars sur sept ans du Programme des chaires de recherche du Canada.

L’aide à la décision : un axe de recherche prioritaire pour le GERAD

Réputé à travers le monde, le Groupe d’études et de recherche en analyse des décisions (GERAD) peut compter, pour la poursuite de ses activités, sur le renouvellement de sa subvention du Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies (FQRNT) dans le cadre du programme Regroupements stratégiques. Cette subvention s’élève à 2,34 millions de dollars, soit 390 000$ versés annuellement pendant six ans.

Le GERAD est un centre de recherche conjoint regroupant des spécialistes en méthodes quantitatives de gestion – mathématiciens, informaticiens et ingénieurs – principalement issus de HEC Montréal, de l’École Polytechnique, de l’Université McGill et de l’Université du Québec à Montréal.

Pôle de référence international en matière de mathématique de la décision, le GERAD est un carrefour d’échanges au croisement de plusieurs disciplines ainsi qu’un haut lieu de formation de chercheurs et de praticiens en mathématiques appliquées. Une vingtaine de professeurs et une centaine d’étudiants contribuent à ses travaux.

Une recherche de pointe

Ayant l’ambition d’être à l’avant-garde dans le développement de la réflexion en gestion, HEC Montréal doit réaliser une recherche de qualité supérieure reconnue mondialement. Avec ses 50 regroupements de recherche et ses neuf professorships, HEC Montréal compte parmi les écoles d’administration les plus actives en recherche au Canada. Elle est la seule école de gestion francophone à figurer au Top 100 mondial des écoles de gestion en fonction de leurs publications de recherche entre 2004 et 2008, selon le classement de l’Université du Texas à Dallas.